Centre de vol à voile de Chartres
Silencieux Ecologique Economique

treuillards Le Centre de vol à voile de Chartres avec le soutien de Chartres métropole, s'est doté d’un équipement à la fois plus silencieux, plus écologique et plus économique : un treuil de lancement pour planeurs.

     
    Cette technique de lancement est particulièrement impressionnante. Le puissant moteur de 300CV du treuil rembobine un cable de 1000 mètres. Le planeur accélère de 0 à 80-90 km/h sur 15 mètres pour commencer comme un décollage classique. A 30m du sol le pilote prend alors une trajectoire proche de celle d'un cerf-volant selon une forte pente de montée d'environ 50°, il aura atteind 120 km/h en 3 secondes.
treuillards
    Sensations fortes garanties ! Arrivé pratiquement à la verticale du treuil, environ 450-500 mètres d'altitude, le cable se décroche automatiquement et retombe au sol freiné par un petit parachute pour laissé le temps au  "treuillard" de le rembobiner correctement.

    Cette méthode, assez pratiquée en Allemagne et en Suisse l'est de plus en plus en France. Son coût est beaucoup plus faible que le remorquage, mais le désavantage réside dans le fait que le largage s'effectue toujours au même endroit, alors qu'en remorquage, l'avion peut emmener le planeur là où son pilote le souhaite, c'est-à-dire, dans une ascendance. Néanmoins, la pratique montre qu'avec une météo propice au vol à voile, ce dernier point n'a aucune importance. En revanche, par mauvaise météo, les départs en remorqué sont rares à cause de leur coût alors qu'avec le treuil ces journées sont mises à profit pour l'école de débutants.

    Enfin, sur le plan de la protection de l'environnement, le treuil garantit la tranquillité des riverains des aérodromes.


Treuillée

Autre avantage du treuil : sa faible consommation en énergie. Là où l’avion remorqueur nécessite 6,5 litres d’essence pour un lancement, le treuil n’en consomme que 0,5 litre de fuel (soit une réduction par… 13) et peut même fonctionner au biocarburant. Et qui dit économies d’énergie dit économies tout court, dont le CVVC profite pour démocratiser la pratique du vol à voile en proposant des tarifs plus accessibles : 4,5 € contre 25 € pour un lancement. Avantages qui permet de faire découvrir au plus grand nombre, et aux jeunes de l’agglomération en particulier, les joies de la navigation dans les airs.